Err

Catalogue
Rechercher

Petits modèles (PM)

Inspiré du célèbre couteau le DOUK-DOUK®, la Manufacture de Coutellerie Cognet a créé ce modèle dans l'esprit et le plus grand respect de la charte de la Confrérie du Couteau de Thiers.

Semblable au grand modèle, les dimensions de cette version la rendent plus légère et discrète en conservant toutes ses performances de coupe et de robustesse.

Petits modèles - Plein manche.
Lame en acier inoxydable 14C28 ou acier Damas. Épaisseur 2,5 mm.
Dimensions : ouvert 200 mm - fermé 114 mm.
Poids : 64 g environ.
165,00 €
 Couteau Le Thiers® par P. Cognet - Manche Fibre de Verre teintée bleue.

Couteau Le Thiers® par P. Cognet Petit modèle


Manche fibre de verre teintée bleue.

Lame inox 14C28N Sandvik.
Platines inox.
Intercalaires blancs.
331,00 €
En Stock
(1 Article(s) en stock)
Couteau fermant Le Thiers® par P. Cognet manche Damas de carbone à inclusions pions lapis lazuli.

Couteau fermant Le Thiers® par P. Cognet.

Plein manche damas carbone avec inclusions de rivets mosaïques et véritable lapis lazuli.
Lame en acier inoxydable Sandvik 14C28.
Inclusions rivets laiton et pions de lapis lazuli véritable.
Platines inox entièrement guillochées.
Guillochages ressort et platines faits main.
Intercalaires bleus.

Un couteau de poche léger, solide, de belle facture.

Ce modèle unique est l'heureux mariage d'un matériau composite des plus modernes avec des métaux et des minéraux. Son manche façonné dans une plaque de fibre de carbone damassée lui donne légèreté et une douceur incomparable au toucher. Les inclusions de rivets mosaïques sont composées de laiton et de cuivre avec un pion central en véritable lapis lazuli, une pierre d'un bleu profond réputée en lithothérapie pour ses vertus énergétiques.


Une lame robuste au tranchant exceptionnel.

La lame de ce couteau Le Thiers® est en acier inoxydable 14C28 du célèbre fondeur suédois Sandvik. Son tranchant exceptionnel est dû à son émouture creuse en léger évidé. Particulièrement résistante à la corrosion, la lame ne nécessite aucun entretien particulier et s'aiguise très facilement.

Ressort et platines guillochés.

Les platines en inox sont guillochées sur toute leur longueur tandis que le ressort est agrémenté d'un motif floral. Le guillochage des platines et du ressort sont réalisés entièrement à la main dans nos ateliers. Détail subtil : des intercalaires bleus encadrent les platines et rehaussent le charme de ce couteau au manche damas de carbone à inclusions de lapis lazuli.
110,00 €
Couteau Le Thiers® par P. Cognet - Manche bois de cerf.

Couteau fermant Le Thiers® par P. Cognet manche bois de cerf.

Manche en bois de cerf brut naturel.

Lame en acier inoxydable Sandvik 14C28N pour un entretien facilité.

Rosettes et clous moletés.


Le Thiers® par P. Cognet manche bois de cerf entièrement réalisé à la main.

Ce couteau entièrement réalisé à la main, ce couteau a une lame en acier inoxydable 14C28N pour un entretien simplifié tout en conservant un tranchant exceptionnel.


Le manche de ce Thiers© est façonné dans du bois de cerf massif. 

Chaque animal étant unique, les bois le sont également par leur veinage, leur rugosité et leurs nuances allant du brun soutenu jusqu'au crème très clair.

Cette caractéristique fait de chaque couteau un modèle unique.

Les bois de cerf proviennent des mues annuelles de ces cervidés qui perdent naturellement leurs bois qui repoussent dans l'années avec des ramures supplémentaires.



353,00 €
En Stock
(1 Article(s) en stock)
Couteau Le Thiers® par P. Cognet manche Mokumé-Gane, lame inox.

Couteau fermant Le Thiers® par P. Cognet.

Petit modèle Manche Mokumé-Gane.
Lame acier inoxydable 14C28N.
Ressort guilloché à la main.Clous moletés.

Le Mokumé-gane : art traditionnel japonais.

Ce couteau Le Thiers par P. Cognet possède un manche mokumé-Gane, art traditionnel japonais de fabrication des sabres de Samouraï apparu au XVIIème siècle puis tombé dans l’oubli à la fin des années 1800 jusqu’à sa redécouverte en 1970. Le mokumé-gane tire son nom du veinage naturel du bois auquel son apparence fait inévitablement penser. D’ailleurs, mokume-gane se traduit par « métal au grain de bois ».

La technique de l’acier damas.

Le mokumé-Gane suit les mêmes règles de fabrication que l’acier damas qui consistent à réaliser un empilement de feuilles métalliques de différentes natures et différents contrastes et les lier mécaniquement à la forge avec une fusion maitrisée. Si l’acier damas utilise une combinaison de métaux ferreux plus ou moins durs, le mokumé-gane, quant à lui, utilise des combinaisons de métaux doux, voire de métaux précieux tels que titane, platine, acier, bronze, laiton, or ou argent.

Des motifs mokumé-gane qui fascinent.

La maitrise de l’art du mokumé-gane permet au forgeron de réaliser des motifs aussi fascinants que surprenants mais toujours d’une remarquable finesse. Si le mokumé-gane n’est plus utilisé pour la fabrication de katanas, il se rencontre très fréquemment en bijouterie, orfèvrerie (arts de la table) ou tout simplement dans l'Art.


Une lame robuste et un ressort guilloché.

Ce couteau Le Thiers® par P. Cognet au manche mokumé-gane a une lame en acier inoxydable Sandvik 14C28N au tranchant qui s’aiguise très facilement grâce à son émouture en léger évidé. Le ressort est guilloché entièrement à la main dans la plus pure tradition de la coutellerie française.