Err

Bi-matière

622,00 €
En Stock
Couteau Le Thiers® par P. Cognet - Manche corail fossile/Damas titane

Couteau fermant Le Thiers® par P. Cognet.
Manche Corail fossile et mitres Damas massif titane bleu motif "Grains de riz".
Guillochage ressort fait main, clous moletés.
Intercalaires jaunes.
Lame acier inoxydable 14C28N.

Cette pièce magnifique réunit dans son manche des matériaux aussi nobles qu'éloignées l'une de l'autre dans le temps : Le corail fossilisé et le titane.
Ici, le mot "exceptionnel" prend tout son sens.
Un guillochage délicat tout en finesse réalisé à la main décore le ressort et deux intercalaires de protection soulignent un manche de très belle facture.
Comme tous les couteaux réalisés par la manufacture, c'est une pièce unique.



622,00 €
En Stock
Couteau Le Thiers® par P. Cognet - Manche molaire de mammouth teintée marron/Damas inox
Couteau fermant Le Thiers® par P. Cognet.
Manche molaire de mammouth teintée marron avec mitres Damas inox massif "Odin".
Intercalaires bleus.
Guillochage ressort fait main.
Clous moletés, platines rouletées.
Lame acier inoxydable 14C28N.


570,00 €
Couteau Le Thiers® par P. Cognet - Manche molaire de mammouth teintée rouge/Damas carbone
Couteau fermant Le Thiers® par P. Cognet.
Manche molaire de mammouth teintée rouge avec mitres fibre de carbone damas.
Intercalaires noirs.
Lame acier inoxydable 14C28N.
Guillochage ressort et platines faits main.
Clous moletés, platines rouletées.

Couteau Le Thiers® par P. Cognet - Manche Blanc de Mammouth/Ronce de Noyer

Couteau fermant Le Thiers® par P. Cognet.
Manche Blanc de Mammouth/Ronce de Noyer/Blanc de Mammouth.
Lame acier inoxydable 14C28.
Inclusions pions de nacre véritable et chapelets laiton.
Guillochage platines pleine longueur.
Guillochage ressort et platines faits main.
Rosettes et clous moletés.
VENDU

Intercalaires noirs.

Il y a 15000 à 12 000 ans s'éteignait l'un des animaux les plus emblématiques de la préhistoire : le mammouth (Mammuthus). Aujourd'hui, les permafrosts de Sibérie,du nord de l'Europe et des Amériques nous rendent les vestiges de ce passé lointain. En coutellerie, les molaires et les défenses sont utilisées pour la fabrication de manches de couteaux.

Le manche de ce couteau est constitué d'une association de ronce de noyer et de blanc de mammouth, partie intérieure de la défense qui a conservé son état et sa couleur naturels.
Rencontre heureuse d'un bois noble qui a poussé en France et de vestiges millénaires provenant de contrées beaucoup plus lointaines, le manche de ce couteau est rehaussé de pions de nacre naturelle et de "chapelets" de clous en laiton.