Err

Régionaux

L'un des précurseurs du couteau fermant, son origine remonte probablement à l'époque romaine.
Des modèles similaires étaient en dotation dans les légions romaines.

Le système de ce couteau fermant composé d'un manche, une lame et de deux clous est l'un des plus anciens connus.
Sa simplicité est gage de robustesse.
Dimensions : ouvert : 210 mm - fermé : 120 mm.
Poids : 44 g environ.
390,00 €
Couteau Le Capucin, manche hêtre échauffé, lame damas carbone.Couteau Le Capucin lame damas par la Manufacture de Coutellerie Cognet.
Manche en bois massif de hêtre échauffé*, lame forgée en acier damas carbone 150 couches réalisée artisanalement à la main par Franck Souville.

Un Couteau Le Capucin lame damas entièrement réalisé à la main.
Ce couteau régional Le Capucin lame damas a été réalisé entièrement à la main dans nos ateliers de Thiers. Le manche est façonné dans un bloc massif de hêtre échauffé stabilisé par injection de résine à haute pression pour prévenir tout risque d'éclatement du bois.
La lame de ce couteau Le Capucin lame damas, constituée de 150 couches d'aciers au carbone 90MCV8 et 15N20, a été forgée artisanalement par Franck Souville, Maître forgeron.

Une marque plus que centenaire.
Le Couteau Le Capucin lame damas par la Manufacture de Coutellerie Cognet est à la marque « Le Lièvre », l‘une des plus anciennes de la Manufacture.

Le Couteau Le Capucin lame damas héritier de 2000 ans d'histoire.
Le couteau Le Capucin lame damas s’inspire fidèlement des tous premiers couteaux fermants créés par l’homme. L’histoire nous conte que des couteaux avec le même système de fermeture étaient utilisés par les légions romaines, conquises par sa robustesse et sa simplicité.
Le couteau Le Capucin lame damas est constitué d’un manche dont la forme rappelle un long passé de fabrication et d’utilisation par les bergers pyrénéens, d’une lame en bon acier carbone au tranchant remarquable et de deux clous, l’un servant d’axe et l’autre de butée à la lame.

*L'échauffure est une attaque du bois provoquée par des champignons. L'échauffure est le résultat de lʼéchauffement du bois dû à la fermentation de la sève ou à une attaque par des champignons lignivores. Le bois échauffé est utilisé pour ses qualités décoratives. La cause de l'échauffement doit alors être neutralisée. (Wikipédia).

Copyright© 3801 Reproduction partielle ou totale interdite sans l’accord de MC COGNET
165,00 €
Couteau Le Capucin lame acier carbone forgée, manche frêne stabilisé.

Couteau Le Capucin lame acier carbone forgée par la Manufacture de Coutellerie Cognet.


Manche en bois massif de frêne stabilisé, lame en acier carbone forgée.

Un couteau Le Capucin lame acier carbone forgée entièrement réalisé à la main.


Ce couteau régional Le Capucin à lame carbone forgée a été réalisé entièrement à la main dans nos ateliers de Thiers. Le manche est façonné dans un bloc massif de bois de frêne stabilisé par injection de résine à haute pression pour prévenir tout risque d'éclatement du bois.
La lame de ce couteau Le Capucin à lame carbone forgée possède un tranchant exceptionnel et durable.

A la marque plus que centenaire "Le Lièvre".


Le couteau Le Capucin lame acier carbone forgée par la Manufacture de Coutellerie Cognet est à la marque « Le Lièvre », l‘une des plus anciennes de la Manufacture.

Le couteau Le Capucin : des romains aux bergers pyrénéens.


Le couteau Le Capucin lame carbone s’inspire fidèlement des tous premiers couteaux fermants créés par l’homme. Des écrits très anciens nous apprennent que des couteaux au même mécanisme de fermeture étaient utilisés par les légions romaines. Remarquable de simplicité et de robustesse, la couteau Le Capucin lame carbone est constitué d’un manche, d’une lame et de deux clous, l’un faisant office d’axe à la lame, l’autre de butée.
Le couteau Le Capucin lame carbone partage depuis bien longtemps la vie des bergers pyrénéens. Compagnon de tous les instants, les bergers façonnaient et sculptaient souvent son manche avant de faire forger la lame par le maréchal ferrant dans un bon acier carbone. D’un montage simple et d’une robustesse exceptionnelle, le couteau Le Capucin lame carbone a suivi nombre de bergers jusque dans les hauts pâturages.

Copyright© 3801 Reproduction partielle ou totale interdite sans l’accord de MC COGNET
390,00 €
Le Montpellier manche Bouleau Norvégien, lame acier damas carbone.Le couteau fermant Le Montpellier par la Manufacture de Coutellerie Cognet.

Manche en bois de bouleau norvégien massif.
Lame en acier damas carbone 150 couches.
Clou et rosette moletonnés.
Trou de 3mm pour le passage d'un lacet de sécurité.


Le couteau fermant Le Montpellier a été créé au 18ème siècle pour être aussitôt adopté principalement par les marins des ports du sud de la France.
La simplicité du couteau fermant Le Montpellier, sa robustesse et la forme particulière de sa lame en faisaient un outil parfait pour tailler les voiles de navires ou confectionner des cordages.

Avec les technologies du 20ème siècle, un couteau ne suffisait plus pour la fabrication de voiles de bateaux. Le couteau fermant Le Montpellier est tombé dans l'oubli pendant 60 ans pour être réédité un peu par le fait du hasard qui nous a fait retrouver des stocks de lames au cœur même de nos ateliers de Thiers.

Le couteau fermant Le Montpellier est décliné avec un manche bois ou corne et une lame toujours en bon acier carbone forgé pour le plus grand bonheur des collectionneurs et amateurs éclairés.
165,00 €
Le Montpellier manche Bouleau Norvégien, lame forgée en acier au carbone.Le couteau fermant Le Montpellier par la Manufacture de Coutellerie Cognet.

Manche en bois de bouleau norvégien massif.
Lame forgée en acier au carbone.
Clou et rosette moletonnés.
Trou de 3mm pour le passage d'un lacet de sécurité.


Le couteau fermant Le Montpellier a été créé au 18ème siècle pour être aussitôt adopté principalement par les marins des ports du sud de la France.
La simplicité du couteau fermant Le Montpellier, sa robustesse et la forme particulière de sa lame en faisaient un outil parfait pour tailler les voiles de navires ou confectionner des cordages.

Avec les technologies du 20ème siècle, un couteau ne suffisait plus pour la fabrication de voiles de bateaux. Le couteau fermant Le Montpellier est tombé dans l'oubli pendant 60 ans pour être réédité un peu par le fait du hasard qui nous a fait retrouver des stocks de lames au cœur même de nos ateliers de Thiers.

Le couteau fermant Le Montpellier est décliné avec un manche bois ou corne et une lame toujours en bon acier carbone forgé pour le plus grand bonheur des collectionneurs et amateurs éclairés.